Femmes, genre, (im)mobilités et vies précaires: projet de développement partenarial dans une perspective féministe transnationale et décoloniale

Résumé

Situé au carrefour des questionnements éthiques sur les pratiques de recherche et d’intervention en contexte « de crise », notre projet vise le développement d’un partenariat féministe transnational et décolonial entre le Canada (Québec) et le Liban. Les expériences et les stratégies déployées par des femmes migrantes et des groupes travaillant avec elles se trouvent au cœur des travaux proposés, alors que les événements liés à la COVID-19 depuis mars 2020, ainsi que la crise sociale et économique qui frappe le Liban depuis l’automne 2019, contribuent à l’exacerbation des situations de précarités vécues par les groupes dits « vulnérables », en premier lieu des femmes. Nos travaux antérieurs ont montré la nécessité de penser ce champ de recherche autrement, pour prendre en compte l’intersection des inégalités de genre, des réalités spécifiques des femmes migrantes en situations prolongées de vies précaires et du « déni des droits de citoyenneté ». Notre projet de développement de partenariat s’inscrit au croisement de trois perspectives complémentaires : 1) les études critiques sur la migration; 2) le féminisme transnational; 3) le féminisme décolonial. Les objectifs du projet sont de : 1. Documenter la migration des femmes en contextes d’(im)mobilités et de vies précaires au Liban et au Canada (Québec); 2. Explorer les stratégies déployées par ces femmes migrantes; 3. Documenter les pratiques éthiques de recherche et d’intervention auprès de ces dernières, plus spécifiquement en contexte de crises; 4. Rassembler les savoirs scientifiques, contextuels et expérientiels qui pourront servir à la production d’outils de recherche et d’intervention découlant de l’atteinte des objectifs précédents.

Chercheure principale

Roxane Caron, Université de Montréal

Cochercheurs

  • Amal Damien Moukarzel, Université Saint-Joseph (Liban)
  • Jill Hanley, Université McGill
  • Lina Abou-Habib, American University, Beirut (Liban)
  • Edward Lee, Université de Montréal

Financement

CRSH – Développement de partenariat, 2021-2024